Certificat en planification territoriale et gestion des risques

Accueil

La prise en compte des risques dans l’aménagement du territoire est désormais incontournable dans le cadre plus global de la sécurité civile. À l’image de plusieurs pays, le Canada et le Québec ont instauré un contexte législatif, réglementaire et normatif afin de doter leurs instances territoriales d’outils leur permettant de mieux comprendre, planifier et réagir aux divers types de risque (naturels, technologiques, industriels, etc.). L’expertise doit être au rendez-vous.

Il nous faut plus particulièrement aujourd’hui poser les fondements scientifiques et techniques de l’action nécessaire pour faire face, au cours du XXIesiècle, aux nouveaux risques environnementaux autant que naturels. Une action cohérente à l’échelle mondiale s’impose pour maîtriser les sciences de l’environnement susceptibles de permettre une réduction de la vulnérabilité, afin d’aborder le siècle qui s’annonce avec des habitats humains et un monde plus sûrs.

Frederico Mayor Zaragoza, ancien directeur de l’UNESCO

Le certificat en planification territoriale et gestion des risques permet d’acquérir des connaissances de base dans la compréhension des risques majeurs et de leurs impacts sur les territoires :

img_5
  • > expertise sur la vulnérabilité des territoires;
  • > moyens d’intervention pour réduire cette vulnérabilité;
  • > expertise générale sur le cadre normatif québécois en matière de planification territoriale en relation avec le cadre de référence pour la gestion des risques.

img_4Deux cours du programme permettent aux étudiantes et étudiants de faire un stage  en planification territoriale et d’ainsi acquérir une expérience pratique dans le domaine.


Le certificat peut s’inscrire dans un cheminement de baccalauréat par cumul de programmes, offrant ainsi aux étudiantes et étudiants une spécialisation en planification territoriale qui vient bonifier leur formation.

Voir la description officielle du programme dans le site du Registrariat.


> Département de géographie

> Département d’études urbaines et touristiques

> Faculté des sciences humaines